Regroupement familial

Dans les histoires d’amour transfrontalier tout n’est pas toujours si rose: la législation vient les bousculer. Au début les autorités, dont la logique de pris de décision est souvent incompréhensible, sont toujours présentes.  Entre le droit de vivre en famille prévu par loi et les  politiques migratoires restrictives, les couples binationaux sont confrontés à une pénible course aux obstacles.  

La liberté de choisir son compagnon ou sa compagne est garantie par les droits humains. La famille est en tant que lieu de lien émotionnel et de responsabilité réciproque est protégé par les droits fondamentaux.  Personne ne peut le nier, cependant ce droit est parfois violé lorsqu’une partie de la famille a émigrße e dehors de l’Europe. L’ordre public devient alors priorité et des couples et des familles  sont séparé.e.s.  Les couples sont souvent soupçonnés de vouloir frauduleusement obtenir un titre de séjour et sont alors considérés comme  risque pour la sécurité. Nous nous y opposons. Nous trouvons inadmissible, les lois sur l’immigration qui restreignent le choix du partenaire et la vie en famille des familles et des couples binationaux.

Regroupement familial - un apercu

Petra et Pablo n’auraient jamais pensé vivre ce qu’ils ont vécu : le coup de foudre pendant leurs vacances. Il y a un an lorsque Petra a réservé son voyage, elle voulait simplement s’évader du quotidien stressant de son travail. Elle avait réservé deux semaines au Brésil. Après quelques jours c’était clair: ils s’aiment. Et la semaine d’après: ils se sentaient faits l’un pour l’autre. 6 mois plus tard ils se mariaient  et ne l’ont jusqu’à aujourd’hui jamais regretté.

Pourtant Petra est aujourd’hui à Hambourg et Pablo à Belo Horizonte. Il n’a pas encore réussi le test d’allemand.  Depuis un trimestre il fait tout son possible pour apprendre l’allemand afin de pouvoir réussir le test pour enfin pouvoir rejoindre sa femme en Allemagne.  Cela peut surprendre mais : il est prêt à quitter son pays et à tout laisser derrière lui pour la rejoindre dans son pays natal… Pour atteindre son objectif il doit surmonter beaucoup d'obstacles. Parfois ils sont si désespérés qu’ils se demandent s'ils ne devraient pas aller dans un autre pays et repartir là-bas à zéro.   L’association s’engage pour la suppression des tests de langue AVANT le départ vers l’Allemagne. L’association conseil et accompagne les couples binationaux pour leur permettre de vivre une vie de famille binationale.